Samy Bencheikh El Hocine lors de la conférence de presse

Ce salon se tiendra du 17 au 21 avril au Palais de la culture Moufdi Zakaria.

L’Onda célèbre ses 45 ans en organisant la 4ème édition du Salon de la créativité qui sera placée sous le signe «des valeurs à partager». Ce salon se tiendra du 17 au 21 avril au Palais de la culture Moufdi Zakaria. Cet important évènement a pour vocation de sensibiliser le large public autour du respect des droits de propriété intellectuelle en général et les droits d’auteur et droits voisins en particulier. L’Onda pour rappel, mène depuis quelques années, des campagnes destinées à faire prendre conscience au public des préjudices subis par les créateurs d’oeuvres du fait des nombreuses atteintes à leurs droits et notamment le piratage de leurs oeuvres. Outre le public, l’Onda a décidé aussi de mener des campagnes de sensibilisation auprès des artistes algériens et notamment ceux installés en France, afin de se rapprocher de cet organisme en vue d’y adhérer et inscrire leurs oeuvres dans le cadre légal pour la protection de leurs oeuvres. C’est ce qui a été réalisé récemment à Paris où de nombreux artistes algériens installés en France et notamment depuis la décennie noire, sont venus s’enquérir de leurs droits auprès de l’Onda qui a organisé une opération de sensibilisation durant une semaine à leur adresse au niveau du Centre culturel algérien où une centaine d’artistes se sont réunis, attestant du succès de cette campagne. Vu la forte affluence et demande, Samy Bencheikh El Hocine, directeur de l’Onda fera remarquer, hier, matin, lors d’un point de presse que cette opération de sensibilisation auprès de nos artistes émigrés sera reconduite régulièrement dans deux ou trois mois, tant que la demande est encore présente. Nous apprenons également que les artistes étrangers peuvent s’inscrire également à l’Onda. Aussi, avant d’évoquer le riche programme du Salon de la créativité qui passe à l’échelle internationale, Samy Bencheikh El Hocine a choisi de parler de la tenue à l’hôtel Sofitel les 16 et 17 avril prochain du Congrès mondial annuel des auteurs audiovisuels, dont le bureau se réunira à Alger pour élire son comité exécutif. «C’est une première en Algérie et un évènement qui se tient après celui de Venise. Il prouve l’intérêt de ses organisateurs pour le rôle capital de l’Onda. Ce congrès sera aussi organisé sous le patronage du président de la République Abdelaziz Bouteflika et pris en charge par la Cisac, la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs. L’Onda ne fera qu’accueillir ce congrès qui va permettre aux auteurs audiovisuels et cinématographiques de parler de leur situation en tant qu’auteurs et scénaristes, mais aussi de cinéastes», a fait savoir Samy Bencheikh El Hocine. Plus de 40 nationalités seront du voyage. Des auteurs issus d’Amérique du Nord et du Sud, d’Asie, d’Europe, d’Afrique, des auteurs très connus.
De nombreux sujets seront débattus. Comme soutien au cinéma algérien il y aura Salem Brahimi, Lakhdar Hamina, Lotfi Bouchouchi, Belkacem Hadjadj et bien d’autres jeunes auteurs et cinéastes algériens. Parmi les objectifs de ce congrès on enregistre l’élection de leur Comité exécutif. Nous allons oeuvrer de tous nos moyens pour qu’au moins deux auteurs algériens y figurent» a-t-il ajouté. Enfin comme 3e point développé lors de ce point de presse hier, au Palais de la culture Moufdi Zakaria, c’est donc le Salon international de la créativité. Ce dernier accueillera 11 pays et quatre importants organismes liés aux droits d’auteur, à savoir l’Ompi (l’Organisation mondiale de la propriété. intellectuelle), la Cisac, (la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs), et la plus vieille société des droits, la Sacd et la Sacem. Le Mali sera le pays invité d’honneur. D’autres pays seront présents tels le Burkina Faso, La Côte d’Ivoire, Abidjan avec son festival Massa. Le Salon de la créativité réunira comme à l’accoutumée aussi d’autres stands, tels celui du TNA, l’Esba, les éditeurs de musique et de livres, etc. De nombreux auteurs algériens seront invités, notamment Amine Zaoui, Maïssa Bey, Sami Tchak, des chercheurs comme Naïma Yahi. Ces auteurs seront présents à l’occasion de rencontres-débats qui se tiendront tout au long de ce salon au Palais de la créativité, tous les jours à partir de 10 h et de 14h. Un riche programme musical se tiendra quotidiennement au niveau du Patio à partir de 15h et le soir à 19h, au niveau de l’auditorium et réuniront de nombreux artistes d’ici et d’ailleurs à l’image de Amel Zen, Nassim Djezma, Freklane, Bania, Abdoulay Cissé, Hayet Zerrouk, Irkya Spirit, Raïna Raï et Amar Sundy, par exemple. Il est à noter que la direction du Cabaret Sauvage, salle mythique en France sera organisée et sa salle reconstituée tel un mini cabaret sauvage pour accueillir nos artistes. Le cinéma n’est pas en reste puisqu’une série de projections et une conférence sur la place du partenaire économique dans le financement du cinéma auront lieu et comprendront notamment les oeuvres de Salim Brahimi et Yacine Bouaziz. Des films notamment de Salem Brahimi Abdelkader, Africa is back, Maintenant ils peuvent venir…). En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui et Jusqu’à la fin des temps de Yasmine Chouikh, Fi rassi un rond-point de Hassen Ferhani etc. L’ouverture du Salon de la créativité sera marquée par la remise du prix Myriam Makeba, institué par le ministre de la Culture lors du Forum africain. Aussi, l’Ompi récompensera également les trois meilleurs créateurs algériens de l’année, dans la section masculine, féminine et jeune créateur. La soirée sera animée par l’orchestre de l’Insm. Les arts plastiques ne seront pas en reste non plus, puisque 95 toiles seront exposées et mises à la vente. «L’artiste a besoin de mécène. Il ne faut pas compter exclusivement sur l’Etat. Il faut développer des initiatives. Il faut soutenir la culture. Il n’y a pas que le football. Il sera monté un mini marché de l’art, en prévision de celui qui se tiendra ici même au Palais de la culture et que compte organiser le ministère de la Culture prochainement» fera savoir Samy Bencheikh El Hocine.



Lire l’article depuis sa source: lexpressiondz.com

Commentaires

commentaires