Faire bénéficier les athlètes et cadres mauritaniens de l’avancée enregistrée par des disciplines algériennes

Un accord de coopération sportive touchant plusieurs disciplines a été conclu entre le Comité olympique et sportif algérien (COA) et son homologue de Mauritanie (COSM), dimanche au Musée olympique à Alger.

Cela s’est passé en la présence des membres du bureau exécutif du COA et des présidents de Fédérations sportives nationales.
Le protocole d’accord, paraphé par le président du COA, Mustapha Berraf et son homologue mauritanien, Mohamed Mahmoud Ould Mah, a englobé le tir aux armes sportives, le taekwondo, le karaté-do et l’athlétisme, des disciplines dans lesquelles les Mauritaniens veulent progresser en profitant de l’expérience et du savoir-faire des cadres et athlètes algériens.
«Nous visons une plus grande collaboration pour renforcer le rapprochement entre les deux comités et donner une impulsion au sport mauritanien puis ensuite faire bénéficier les athlètes et cadres mauritaniens de l’avancée enregistrée par des disciplines algériennes aux niveaux régional, continental et même international», a déclaré Mustapha Berraf, tout en souhaitant que ce protocole contribuera à consolider les liens de fraternité et de solidarité entre les deux pays.
Pour sa part, le docteur Ould Mah s’est réjoui de la concrétisation de cet accord qui a un «cachet particulier» pour la jeunesse mauritanienne, «capable de faire un travail énorme et confirmer son potentiel si elle trouve un cadre favorable pour s’épanouir». «Cet accord aura des retombées sur notre jeunesse en particulier.
Le savoir-faire des Algériens et leur expérience dans le domaine ne sont plus à présenter.
On sait pertinemment qu’aujourd’hui, le sport est une question d’apport financier.
Les moyens consacrés au sport en Mauritanie, excepté pour le football, sont insignifiants et ne peuvent en aucun cas nous laisser espérer de probants résultats durant les grandes manifestations», a expliqué le docteur Ould Mah, révélant que le sport mauritanien vit des revenus de la solidarité olympique. Outre les quatre sports énumérés, d’autres disciplines peuvent aussi venir s’ajouter au protocole d’accord, à l’image du judo, du cyclisme, de la lutte et du football, ont ajouté les deux hommes.
La première délégation qui séjournera en Algérie dans les mois à avenir sera celle du tir aux armes sportives.
«Nous avons opté pour le tir aux armes sportives car nous avons des traditions dans ce sport qui fait partie de notre culture.
Ce qui nous manque seulement, ce sont les moyens financiers et un matériel adéquat», a ajouté le président du COSM, en visite de travail en Algérie depuis mercredi dernier.



Lire l’article depuis sa source: lexpressiondz.com

Commentaires

commentaires