Le bonheur d'avoir un toitLe bonheur d’avoir un toit

La 4e phase aura lieu en septembre prochain et concernera 2000 familles.

Sans trop de bruit et de protocole, 1600 familles ont été relogées hier dans de nouveaux logements dans la wilaya d’Alger. S’inscrivant dans la 3e phase de la 21e opération de relogement des familles habitant des bidonvilles et des cités précaires, cette opération a concerné les communes de Gué de Constantine, Dergana et El Madania. Dans la commune de Gué de Constantine, ce sont les habitants de la cité Echouk (près de 1000 familles) qui ont été relogées dans de nouveaux logements à Ouled Fayet et Khraïcia. La cité «Echouk», est considérée comme l’un des plus grands bidonvilles existant encore à Alger. A Dergana, ce sont 600 familles résidant dans les sites de la mosquée, le site des immeubles inachevés et le site du marché couvert qui ont bénéficié des logements neufs à Ouled Fayet. Quant à El Madania, ce sont des familles habitant dans deux immeubles menaçant ruine qui ont été recasées à Khraïcia dans des logements neufs. Avec cette troisième phase, la wilaya d’Alger aura franchi un grand pas dans la réalisation de son programme global visant l’éradication de l’habitat précaire et le relogement des familles habitant les immeubles menaçant ruine.
En effet, près de 5000 familles ont été relogées jusqu’ici dans des logements. La 4e phase, est quant à elle est prévue pour le mois de septembre prochain et devra concerner le relogement de près de 2000 familles issues notamment des sites d’El Hamiz et de Bordj El Bahri. La wilaya d’Alger qui a fait des programmes de l’habitat une priorité depuis 2014, aura relogé vers la fin de cette année, avec la fin de la 21e opération environ 40.000 familles. Toutes ces opérations, il y a lieu de le mentionner, se sont déroulées dans la sérénité et sans aucun incident à évoquer.
La raison, selon le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, l’étude stricte de tous les dossiers qui se fait en toute objectivité et transparence; «plus de place pour la complaisance dans la distribution de logements à Alger. Je ne lâcherai pas les demandeurs de logements menteurs», ne cesse-t-il de le répéter à chaque fois. Dans ce sillage d’ailleurs, M.Zoukh a fait savoir récemment que de nombreuses personnes sont poursuivies en justice, en raison de leurs mensonges. «Cela apprendra aux demandeurs de logements de ne plus mentir à l’avenir», a-t-il ajouté. Par ailleurs, il est utile de rappeler que les efforts de la wilaya d’Alger ont valu pour le wali d’Alger et Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, une décoration de la part du président de la République et des félicitations de la part des Nations unies. L’institution des Nations unies a envoyé au début du mois de juin dernier une délégation pour assister à la première phase de la 21e opération de relogement.
Les efforts de la wilaya d’Alger sont importants pour les Etats-Unis dans la mesure où Alger avec ce programme sera la première capitale africaine sans bidonvilles.



Lire l’article depuis sa source: lexpressiondz.com

Commentaires

commentaires