C’est le 13 juin prochain que la FIFA annoncera le pays organisateur pour la Coupe du monde 2026, celle qui fera suite à Qatar 2022. Les deux candidats sont le Maroc d’un côté, et le regroupement du Canada, des Etats-Unis et du Mexique de l’autre. Deux projets totalement différents, et avec des moyens économiques à l’opposé. Si le trio américain a les faveurs des pronostics et des intérêts économiques, la France a assuré le Maroc de son soutien et de son vote en vue de son élection: «Je ne me vois pas ne pas soutenir un pays proche de nous. L’Afrique n’a eu qu’une Coupe du Monde dans son histoire, ce n’est pas beaucoup. Le Maroc est prêt, même s’il n’a pas les mêmes moyens que ses adversaires. La France n’a qu’une voix mais elle donnera peut-être un élan à l’Europe pour choisir le Maroc.», a ainsi expliqué Noël Le Graët, président de la FFF, dans les colonnes de L’Equipe. Un soutien qui se veut donc incitatif, même si les Lions de l’Atlas risquent de se heurter à une énorme machine avec la triple-candidature du continent américain rapporte Foot01.com.

Publié dans : France maroc



Lire l’article depuis sa source: lebuteur.com

Commentaires

commentaires