Joint par nos soins, le centre avant du Chabab de Belouizdad est revenu sur la dernière défaite face à l’ASEC Mimosas. Il nous parle des chances de son équipe en coupe de la CAF avant d’évoquer le déplacement à Oran dans un match en championnat.

Un mot sur cette défaite face à l’ASEC Mimosas ?
On est revenus un peu frustrés d’Abidjan après cette défaite car on avait tellement envie de repartir avec une victoire ou au minimum décrocher un match nul. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu. On a encaissé un but sur une erreur de concentration. Par la suite, il nous était difficile de revenir avec les conditions climatiques, notamment le fort taux d’humidité, qui nous ont causé beaucoup de problèmes. Mais bon, perdre 1 à 0 à face à une très bonne équipe de l’ASEC reste tout de même encourageant.
Vous êtes passés tout près de l’exploit. Qu’est-ce qui vous manquez au juste pour décrocher un nul ou une victoire ?
Je pense qu’il nous manquait ce brin de réussite en attaque. Il faut le dire, on a très bien joué. Le ballon circulait bien, notamment en première période. Deux occasions dangereuses se sont présentées à nous mais on a péché dans le dernier geste. Mais bon, on va retenir le meilleur et on essayera de corriger tout ce qui n’a pas été bon. Une semaine encore nous sépare du match retour et on fera tout pour nous racheter devant notre propre public.
Y a-t-il un problème en attaque ?
Il n’y a aucun problème en attaque. Tous les joueurs se portent bien sur le plan psychologique. Certes, le fait de ne pas marquer peut installer un certain doute mais le coach nous parle régulièrement et cela a un impact positif sur le moral des joueurs. On travaille très dur pour se perfectionner de match en match et je suis persuadé qu’on finira par retrouver notre efficacité. D’ailleurs, sur nos dernières rencontres, notamment en coupe de la CAF, la réussite revient petit à petit. On est donc sur le bon chemin.
Comment voyez-vous les chances de votre équipe lors du match retour ?
Nos chances sont intactes. Cette défaite 1 but à 0 est surmontable. D’autant plus qu’on jouera le match retour sur notre terrain et devant nos supporters. Il y aura aussi le retour de Belaili, Draoui et Heriat dont l’absence s’est fait  ressentir sur le terrain dimanche dernier. Plusieurs données vont changer et on fera tout pour que le score change aussi et qu’il soit en notre faveur. On a confiance en nos capacités et on sait parfaitement bien qu’on est en mesure de décrocher la qualification.
Ce mois d’avril s’annonce chargé pour vous avec plusieurs rencontres importantes, dont celle face au MCO qui aura lieu ce vendredi. Comment se présente pour vous ce déplacement à Oran ?
Oui, on jouera plusieurs rencontres importantes durant ce mois d’avril. Et comme vous le dites, on commencera par le déplacement à Oran qui s’annonce très compliqué. Le MCO, qui réalise une bonne saison, n’est qu’à cinq points du leader et jouera donc pour remporter les trois points. Tandis que nous, nous avons vraiment besoin des points de cette partie, ou au minimum du point du nul, pour rester sur la dynamique de notre victoire face à l’USMA et surtout s’éloigner un peu de la zone rouge.
La dernière journée n’a pas été en votre faveur. Comment voyez-vous vos chances de maintien ?
Là on aussi, on est très confiants. Certes les résultats n’étaient pas en notre faveur mais en cas de bons résultats lors des deux prochaines journées, on peut prendre encore d’autres points d’avance sur la zone de  relégation. Actuellement, nous en comptons trois tout en sachant qu’on a un match en retard. Donc, rien n’est encore assuré mais on est en bonne position pour assurer notre survie le plus rapidement possible.
C’est le Mouloudia qui a été finalement choisi comme troisième représentant de l’Algérie en coupe arabe. Un commentaire ?
Sincèrement, je préfère ne pas commenter ce genre de décision. Tout ce que je peux dire c’est qu’on a gagné la coupe d’Algérie et qu’on pouvait aussi participer à cette compétition. Mais bon, ce n’est pas la fin du monde, on est encore en lice en coupe de la CAF et on fera tout pour décrocher une place dans la phase de poules. Tout le monde saura alors qu’on a aussi les capacités de représenter dignement les couleurs du pays.
Un dernier mot pour conclure ?
Pour terminer, je souhaite remercier   les supporters qui ont fait le long déplacement jusqu’à Abidjan. Ils ont été vraiment formidables et ils ont prouvé encore une fois qu’ils sont uniques. J’espère qu’ils ne sont pas trop déçus suite à cette défaite et je leur promets qu’on fera tout pour leur offrir un succès lors de nos prochaines sorties.

 

 

 

Publié dans : Belaïli Aribi ASEC Mimosas Draoui et Heriat



Lire l’article depuis sa source: lebuteur.com

Commentaires

commentaires