Pour un acte de mémoire et de pensée collective, une chaleureuse communion du souvenir initiée par l’association Les Amis de la rampe Louni Arezki-Casbah-, avec la précieuse et valorisante contribution de l’Office national des droits d’auteur et droits voisins à l’endroit du professeur Zahir Ihaddaden, historien de notoriété et moudjahid, aura lieu samedi 14 avril 2018 à 14 heures à la Bibliothèque nationale du Hamma.

A ce propos, nous rappelons que le défunt était également un ami de marque fidèle de l’Association, toujours omniprésent à ses actions culturelles, qu’il encourageait en adepte du savoir, à travers l’échange d’idées et des débats animés par la société civile et son vecteur laborieux et privilégié qu’est le mouvement associatif .

En la circonstance, l’œuvre plurielle et féconde, ainsi que le riche parcours de cet auteur prolifique seront évoqués par ses proches compagnons de lutte et ses fidèles étudiants devenus des professeurs de référence à l’université du journalisme d’Alger 3, dont il fut l’un des membres fondateurs actifs, qui a formé des générations successives de l’élite de la corporation en sciences de l’information et de la communication.

Cette commémoration, qui se tiendra en marge des festivités de Youm el ilm  (journée du Savoir), sera également agrémentée par la vente-dédicace à titre posthume de son dernier ouvrage intitulé Itinéraire d’un militant-témoignage.

Une brillante rétrospective autobiographique, pour laquelle Zahir Ihaddaden s’est tenacement, et hélas, prémonitoirement, consacré, avec une exceptionnelle abnégation pour l’achever, en dépit d’un état de santé précaire et continuellement déclinant.

Hasard et paradoxe de la destinée, où il a pu voir enfin dans un contexte certes douloureux, mais aussi de grande réjouissance, un moment empreint de bonheur fugace, son dernier vœu exaucé en un temps record à la faveur de l’édition salvatrice du premier spécimen de ce livre auquel il tenait tant.

Ce qui lui a permis ainsi de savourer, réconforté et serein, l’exploit de l’ultime instant par la contemplation de l’ouvrage qui lui a été ramené par sa famille sur son lit d’hôpital deux jours avant sa disparition, grâce au dévouement et une course contre la montre menée par Chegnane Abdallah, gérant des éditions Dahleb.

Soyons nombreuses et nombreux à cette célébration marquante du souvenir, de la gratitude et de la reconnaissance à la mémoire du regretté Zahir Ihaddaden, qui, à ce propos, illustre la symbolique d’une source de savoir, d’attachement et d’amour viscéral pour l’Algérie qui incarnait en lui et selon sa propre expression favorite «la raison, la motivation et le sens philosophique de sa vie».

Lounis Aït Aoudia
Président de l’association
Les Amis de la rampe Louni Arezki
Casbah



Lire l’article depuis sa source: elwatan.com

Commentaires

commentaires