Le public parisien est convié à un grand hommage à Matoub Lounes à l’occasion du 20e anniversaire de sa disparition ce vendredi 22 juin
à 19 heures dans la mythique salle du Bataclan .
A l’affiche, de grands noms de la chanson kabyle engagée, à l’instar de Zedek Mouloud, Oulahlou, Ali Amran, Malika Domrane et Akli D.

Le gala, organisé en partenariat avec Berbère Télévision, est à l’initiative de l’association Matoub Lounès Mémoire et Transmission fondée par sa veuve Nadia.

Jointe par téléphone, Nadia Matoub a tenu à remercier tous ceux qui ont investi leur temps et leur énergie pour mettre sur pied cet hommage : «Je remercie vivement les membres de l’association, les amis et les journalistes qui ont contribué à la diffusion de cet événement et tous ceux qui nous ont soutenus.

Il est vrai que nous avons dû faire face à de nombreuses difficultés, mais l’essentiel est que nous soyions à présent fin prêts pour accueillir ceux qui seront avec nous ce vendredi pour partager ce moment de commémoration.»

«Lounès incarne toujours la résistance et l’espoir…»

«Lounès est un musicien et un poète, c’est pour cela que nous avons tenu à lui rendre hommage dans la musique et la poésie.

Le choix de la salle du Bataclan n’est pas fortuit non plus. C’est une façon d’exprimer notre soutien à toutes les victimes de la violence armée et de l’intolérance.

A travers cet hommage que nous voulons fidèle au combat et au parcours de Lounès, c’est aussi la mémoire de ceux qui ont été arrachés à la vie par la barbarie que nous souhaitons honorer.

Je pense aux trois jeunes assassinés en 1998 lors des manifestations qui ont suivi son assassinat et aux victimes du Printemps noir», dit Nadia avant de conclure : «Vingt ans après son lâche assassinat, Lounès incarne toujours la résistance et l’espoir.

Sa voix berce des millions de personnes et son message de liberté n’a pas fini d’inspirer et de faire l’histoire.»
 



Lire l’article depuis sa source: elwatan.com

Commentaires

commentaires