L'Algérie a réalisé des progrès dans la transparence budgétaire


Télécharger PDF Visualiser

L’Algérie a réalisé « des progrès significatifs » en matière de transparence budgétaire, notamment en matière de données. C’est ce qu’a indiqué le département d’Etat dans un rapport de 2017 publié avant-hier soir sur son site internet. 
« L’Algérie a réalisé des progrès significatifs durant la période sous revue en publiant des rapports d’audit (des finances publiques) dans un délai raisonnable », indique le département d’Etat dans son rapport.
Le département de Rex Tillerson précise que les données contenues dans le budget de l’Etat algérien « sont fiables et le gouvernement a publié de façon périodique les rapports d’exécution des budgets ». 
La Cour des Comptes, l’institution supérieure de contrôle a posteriori des finances de l’Etat, a contrôlé l’exécution du budget, publiant ses rapports d’appréciation sur son site web dans un délai raisonnable, note le rapport. Evoquant les efforts déployés par le gouvernement pour réduire le nombre de comptes d’affectation spéciale du Trésor (CAS), le rapport constate que ces fonds ne sont pas inclus dans le budget de l’Etat mais font l’objet d’un audit, dont les résultats sont rendus publics.
L’assainissement des CAS opéré par le gouvernement dans le cadre du retour au principe budgétaire des finances publiques s’est traduit, rappelle-t-on, par la fermeture de plusieurs comptes et le regroupement de ceux ayant la même vocation budgétaire.
S’agissant des critères et des procédures d’octroi de contrats ou de licences d’exploitation de ressources naturelles en Algérie, le document souligne qu’ils sont régis par des lois et sont conformes dans la pratique aux dispositions juridiques du pays, précise le département d’Etat. 
Le rapport sur la transparence budgétaire dans le monde est élaboré chaque année par le département d’Etat en consultation avec des organismes fédéraux compétents pour identifier les gouvernements susceptibles d’être bénéficiaires de l’aide financière extérieure des Etats-Unis. Il est aussi mis à la disposition des contribuables américains pour qu’ils sache de quelle manière est dépensé l’argent public.



Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Commentaires

commentaires

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.