Une bonne nouvelle pour les jeunes qui sont à la recherche d’un emploi. Le Groupe Mazouz compte renforcer très bientôt ses rangs en recrutant pas moins de 1200 employés dont 320 à partir du 15 avril.

« Dans le cadre de l’expansion de son usine et la diversification de ses activités, le Groupe Mazouz, propriétaire de la marque N’Gaous et représentant exclusif des marques chinoises Cherry, Shacman et Higer en Algérie, annonce le renforcement de ses effectifs via une vaste campagne de recrutement de 1200 employés aux compétences diverses (ouvriers, techniciens, ingénieurs et cadres dirigeants) – dont 320 postes à pourvoir à partir de la deuxième semaine du mois en cours », annonce le groupe dans un communiqué.

Mieux encore, ce dernier compte donner une chance même aux jeunes sans expérience professionnelle avec à la clé des plans de formation. « Qu’ils soient jeunes diplômés ou justifiant d’une expérience, ces nouveaux collaborateurs viendront soutenir le développement du Groupe et étoffer ses départements des ressources humaines, finance et comptabilité, informatique, logistique, production et force de vente », précise le conglomérat de Mazouz.

Bien évidemment, les nouvelles recrues vont bénéficier de « plans de formation continue que le Groupe Mazouz propose à ses employés, avec l’assurance de la formation de plus de 350 cadres dirigeants ».

En plus de ces centaines de postes ouverts, le groupe table sur la création de plus de 3500 emplois indirects, notamment à l’est du pays.

Le patron du Groupe, Ahmed Mazouz a déclaré : « Notre ressource humaine constitue notre patrimoine le plus précieux et la pierre angulaire de notre politique de gestion de la ressource humaine. La stabilité de nos employés est notre principal objectif. C’est pourquoi, des programmes de formation sont conçus pour améliorer les compétences et les performances de nos collaborateurs dans le but d’atteindre la satisfaction sur une échelle collective et individuelle ».

Le groupe privé dit faire du recrutement des compétences algériennes un « enjeu stratégique » dans l’optique de « constituer des équipes performantes pour assurer le développement et la pérennité de ses activités, en s’appuyant sur quatre leviers importants », à savoir diversité, mobilité, équité et responsabilité.

Le groupe Mazouz mise sur l’exportation
Précision importante, l’annonce du lancement de cette campagne de recrutement intervient au lendemain de l’entrée en production, le 1er avril, de son unité de montage de mini-trucks Cherry, et qui sont d’ores et déjà commercialisés sur le marché algérien « à des prix très compétitifs puisqu’ils sont les seuls à être vendus moins chers que les véhicules importés », s’est enorgueilli le groupe Mazouz.

Mieux encore, le groupe ambitionne d’exporter vers des pays africains des véhicules mais aussi de la pièce de rechange qu’il compte fabriquer localement. « Nous avons signé 3 contrats d’exportation de camions de marque Shacman d’un montant de 12 millions de dollars US. Entre 250 et 300 unités montées en Algérie seront exportées vers le Mali, l’Égypte et la Tunisie », s’est félicité Ahmed Mazouz.

Source: tsa-algerie.com

Commentaires

commentaires