L’imam Ali Aya n’a pas convaincu le Cnapeste de suspendre sa grève




Le Conseil national du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation ( Cnapeste) a annoncé, mercredi, son refus de suspendre sa grève entamée depuis quatre semaines. 
Le syndicat a fait part de sa décision de poursuivre la grève après avoir reçu, hier, l’imam Ali Aya  et l’avocat Nadjib Bitam qui se sont proposés pour rapprocher le Cnapeste et le ministère de l’Education.

 

La ministre de l’Education avait  reçu, le même jour, les médiateurs et a annoncé son intention de rencontrer les représentants du Cnapeste dimanche prochain, à condition que le syndicat accepte préalablement  de suspendre la grève. «  Le ministère a accepté la médiation en apparence mais en réalité il l’a rejetée »,  a estimé le Cnapeste dans un communiqué, en faisant référence à la condition de la ministre de l’Education portant suspension de la grève.

 

Le Conseil national du Cnapeste a indiqué, en outre, avoir « demandé au ministre du Travail d’assurer la médiation avec le ministère de l’Education pour ouvrir les portes du dialogue et régler le conflit ». 

 

Lire aussi / Nouria Benghabrit : « L’Administration veillera à la préservation du service public d’éducation »



Lire l’article depuis sa source: elwatan.com

Commentaires

commentaires

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.