Auteur du cinquième but de son équipe face au Paradou, Abou Sofiane Balegh affirme dans cet entretien qu’il faudra confirmer ce regain de forme vendredi prochain contre les Canaris en Coupe d’Algérie dans un match qui se jouera sur un air de revanche.

A peine le temps de savourer cette belle victoire qu’il faut déjà se remettre au travail pour préparer la demi-finale de la Coupe d’Algérie, n’est-ce pas ?
Bien évidemment. Ce sera notre quotidien jusqu’à la fin de la saison. Mais le fait de s’imposer de la sorte nous permet de reprendre le travail dans une très bonne ambiance. Maintenant, on met le cap sur la demi-finale de la Coupe d’Algérie face à la JSK. Ce sera le match de l’année pour nous et pour nos supporters.

Votre commentaire sur cette large victoire obtenue devant pourtant le Paradou réputé pour son beau jeu ?
On savait que le match allait être compliqué face à un adversaire qui pratique un très beau football. Nous avons bien débuté la partie en force en ouvrant rapidement le score avant que Derrardja ne double la mise. Autrement dit, notre victoire ne souffre d’aucune contestation. Elle est amplement méritée surtout qu’on s’est procuré un nombre incalculable d’occasions durant toute la partie. Il n’y a rien à dire. C’est la meilleure manière pour préparer la demi-finale contre la JSK.
Est-ce que vous vous attendiez à donner une telle raclée à votre adversaire du jour surtout après la déconvenue de Tizi-Ouzou ?
Non, on ne s’attendait pas à ça. Mais on avait cette volonté de bien faire. Il fallait renouer rapidement avec le succès surtout qu’on a été portés par notre public dans un stade de Bologhine chaud bouillon. Et puis, on ne voulait surtout pas laisser passer l’occasion de revenir sur le CSC qui avait perdu la veille à Béchar. Cela nous a boostés à un point inimaginable.
Revenant à trois points du CSC, le rêve de décrocher le titre devient plus que jamais une réalité…
Absolument. Mais même après la défaite contre la JSK, on avait déclaré que le titre allait se jouer jusqu’à la dernière journée. Et ce sera le cas. A cinq journées de la fin, il est certain qu’on va jouer nos chances à fond. On sait que maintenant le moindre faux pas en championnat sera fatal dans cette course effrénée pour le titre.
Le fait d’avoir mis cinq buts dans l’antre de Bologhine démontre que le Mouloudia ne gagne pas uniquement au stade du 5-Juillet.
Effectivement. Le fait de mettre cinq buts au Paradou à Bologhine prouve qu’on peut gagner sur n’importe quel stade du pays. Cela traduit aussi la force mentale de l’équipe.
Cette victoire va vous permettre de préparer dans les meilleures conditions la demi-finale Dame coupe…
A présent, on va tourner la page du championnat pour se focaliser sur la Coupe d’Algérie avec cette demi-finale. Cette victoire intervient au meilleur moment. Cela va nous faire le plus grand bien sur le plan psychologique. Et puis ce sera un tout autre match qui se jouera dans des conditions totalement différentes qu’à Tizi-Ouzou.
C’est-à-dire…
C’est déjà une rencontre de coupe où il faut un vainqueur et un perdant. On va jouer sur un terrain neutre loin de toute hostilité. N’importe quelle équipe aurait perdu ce match à Tizi-Ouzou. Mais ce vendredi ce sera différent. La Coupe d’Algérie est notre objectif et on n’acceptera jamais un autre résultat qu’une qualification pour la finale.
Auteur du cinquième but juste après votre incorporation, tout le monde s’accorde à dire que vous apportez toujours un plus à votre équipe dans le money time.
Il faut savoir qu’il y a un esprit de groupe qui caractérise l’équipe. Lorsqu’un joueur rentre sur le terrain, c’est pour apporter sa pierre à l’édifice. Notre objectif à tous, c’est d’enchaîner les victoires pour rendre heureux nos supporters.
Ce but inscrit face au PAC est un signe fort lancé au staff technique ?
Je respecte les choix du staff technique. C’est vrai que chaque joueur aspire à avoir un temps de jeu plus conséquent. C’est à moi de faire la différence à chaque fois qu’on fait appel à mes services. Et puis, on doit se montrer souder comme une seule famille durant cette ligne droite si on veut gagner des trophées à la fin de la saison. C’est l’objectif de tout le monde qu’on soit titulaire ou remplaçant.
Qu’avez-vous à dire à vos supporters qui viendront nombreux vendredi à Constantine ?
Ils étaient formidables contre le Paradou. On a été soutenus de la première à la dernière minute. On compte bien évidemment sur leur appui vendredi prochain. Inch’Allah, il y aura le fair-play sur la pelouse et dans les gradins malgré cette rivalité sportive entre les deux clubs mythiques.

 

 

Publié dans : mca balegh



Lire l’article depuis sa source: lebuteur.com

Commentaires

commentaires