Avec du recul, le coach du Mouloudia est revenu sur cette lourde défaite concédée à Sétif. Il dira en substance : « Je pense que je dois assumer cette défaite du moment que j’ai fait confiance à certains joueurs qui m’ont déçu. On a commis trop d’erreurs. J’ai bien demandé de gérer les vingt premières minutes. Malheureusement, on a concédé deux buts d’une manière vraiment étrange. Chose qui a compliqué davantage notre mission. »
«Je n’ai pas ouvert le jeu car on a évolué avec trois récupérateurs»
En réponse à ceux qui pensent que le Mouloudia a opté pour un schéma tactique offensif au cours de ce match, Bououkaz réplique : « Quand on joue l’offensive, on ne se présente pas avec trois récupérateurs. J’ai évolué avec un 4-5-1 puisque les Frifer et Chibane aidaient aussi les défenseurs de couloir et les joueurs du milieu du terrain. »
«On a offert des cadeaux à l’ESS»
Le premier responsable de l’encadrement technique de l’équipe est convaincu que c’est le Mouloudia qui a offert la victoire à l’Entente : « Pour être franc, c’est nous qui avons offert la victoire à l’ESS. Comment se fait-il qu’on encaisse le premier but d’une manière étrange où leur joueur a pu éliminer d’une facilité déconcertante trois défenseurs et aller battre tranquillement notre portier ? Pour le penalty, je pense qu’on pouvait largement l’éviter alors que le troisième but même à l’entraînement ce serait plus difficile de le marquer. »
«Trois éléments pourtant d’expérience m’ont déçu»
Le coach du Mouloudia a mis à l’index trois éléments dont il a refusé de dévoiler les noms : « Je suis extrêmement déçu par le rendement de certains joueurs sur lesquels je comptais beaucoup pour réaliser un résultat positif. Des joueurs d’expérience et qui occupent des postes clés mais finalement ils sont passés complètement à côté de leur sujet au cours de cette rencontre. Franchement, ils m’ont déçu. »
«Prêt à lancer des jeunes maintenant»
Apparemment, le coach du Mouloudia donne l’impression de vouloir préparer sa révolution en prévision du prochain match du championnat : « Je vais prendre le risque de remplacer ces joueurs qui croient être indétrônables par des jeunes à l’image de Benamara, Blaha, Belal ou bien Mimoun. Je suis persuadé qu’ils peuvent apporter un plus et donner le meilleur d’eux-mêmes au cours du reste du championnat. »
«Si on refait cent fois ces matches, on ne perdra pas de la sorte»
L’ancien entraîneur du RCR et de l’USMBA revient sur les scores lourds concédés par son équipe : « Si on rejoue cent fois ces deux matches contre le MCA et l’ESS, on ne perdra pas sur un tel score. On a commis vraiment des erreurs impardonnables. On leur a offert des cadeaux au cours de ces matches au point qu’ils les gagnent sur un tel score. Montrez-moi un entraîneur qui accepte de perdre de cette manière ? »
«Ce n’est pas pour rien que j’ai fixé la 4e place comme objectif»
Le coach affirme n’avoir jamais fixé le titre comme objectif : « C’est légitime de la part des supporters d’évoquer le titre ou une place au podium vu ce que l’équipe était en train de réaliser mais en début de saison, je visai la quatrième place. Je ne voulais pas induire en erreur les supporters. On va faire tout ce qui est de notre possible pour préserver notre position sur le podium. Ce ne sera pas facile puisque des matches difficiles nous attendent jusqu’à la fin de la saison mais on va tout faire pour relever le défi.»
«Comparativement à d’autres équipes, le MCO possède un effectif limité»
Bououkaz reconnait que l’effectif du Mouloudia est moins riche que les autres formations qui occupent les premières places : « On n’arrive pas à gagner les grosses cylindrées pour la simple raison est qu’on n’a pas un effectif égal à ces équipes-là. Comparativement au CSC, au MCA, à l’USMA, à l’ESS, au NAHD ou bien même à la JSS, le MCO est mal armé. C’est une évidence à laquelle on ne doit pas se cacher. »
«Le stage de la Tunisie était une réussite»
Pour ce qui est du stage de la Tunisie qui est remis en cause suite à cette lourde défaite, le coach pense qu’il était réussi vu le travail effectué sur le terrain : « Je pense que le stage était une réussite du moment qu’on a appliqué à 100% notre programme de travail en jouant un match de haut niveau. Ce qui est du comportement des joueurs dont on parle par-ci, par-là, je dirai que je ne fais pas le gendarme. »
«On demande pardon à nos fans»
En conclusion de son intervention, le coach n’a pas manqué à demander pardon aux supporters : « On regrette surtout le fait d’avoir déçu nos fans qui étaient encore une fois exceptionnels. Je leur demande des excuses au nom de toute l’équipe. On n’a pas su les satisfaire au cours des deux derniers déplacements que ce soit à Sétif ou il y a de cela quelques semaines à Alger. »
 

Publié dans : mco Benamara Blaha Bououkaz Belal



Lire l’article depuis sa source: lebuteur.com

Commentaires

commentaires