Le champion algérien ne veut pas s’arrêter en si bon chemin

Très heureux d’avoir décroché le titre de Champion du monde scolaire de cross-country, Oussama Cherrad espère rester sur la même dynamique lors des prochaines échéances internationales.

«Tout d’abord, je remercie Dieu pour ce résultat très positif. Je suis très heureux d’avoir défendu les couleurs nationales dans ces Championnats du monde en présence des meilleures nations. C’était un objectif pour moi de remporter la première place en dépit de la difficulté de la tâche», a indiqué à l’APS, Cherrad, de retour samedi au pays.
Cherrad avait remporté mercredi à Paris (France) la course avec un temps de 16:09 sur une distance de 5,1 km, suivi du Néo-Zélandais Tamer Samuel (16:10) et du Marocain Boukaïl Hicham (16:13). «La course était très compliquée car il y avait des adversaires de taille à mes côtés notamment un coureur néo-zélandais, deux Norvégiens et trois autres Marocains.
A un certain moment nous étions dans le même groupe, mais dans les derniers 1000 mètres je me suis détaché et j’ai franchi la ligne en premier», raconte le natif de Ras El-Oued (BBA). Après cette distinction, Cherrad espère rester sur la même dynamique lors des prochaines échéances internationales: «Dans dix jours, je vais participer au 1 500m des Championnats arabes sur piste prévus en Jordanie. J’espère réaliser un parcours honorable et pourquoi pas remporter également la première place. Après, je serai en Finlande pour prendre part à des Championnats du monde. Je vais tout donner lors de ces échéances internationales pour défendre l’emblème national de la meilleure des manières».
Pour sa part, le directeur technique national des sports individuels à la Fédération algérienne du sport scolaire (FASS), Rachid Hafsaoui, juge que le résultat enregistré par Cherrad «n’était pas une surprise» au vu de ses qualités. «Franchement, on attendait ce titre avant l’entame de la compétition car le jeune Cherrad dispose de très bonnes qualités et sa préparation était parfaite.
La course était très compliquée en présence de plusieurs athlètes de qualité mais Cherrad l’a gérée avec intelligence depuis les premiers mètres», s’est félicité Hafsaoui.
Chez les filles, l’athlète Rezigue Ghania était la première Algérienne à avoir franchi la ligne d’arrivé en se classant à la 17e place.
Dans les épreuves par équipes, les garçons se sont adjugés la 3e place, alors que les filles se sont contentées de la 9e place.
«Le niveau chez les filles était très élevé et c’était difficile pour nous d’obtenir les premières places. En individuel filles, on visait au moins une place parmi les six premières, mais le meilleur résultat a été obtenu par l’athlète Rezigue», a fait savoir la même source.

Mondiaux universitaires
Le titre pour El-Hocine Zourkane
L’Algérien El-Hocine Zourkane (22 ans) a été sacré champion du monde universitaire de cross-country, en remportant la course disputée samedi à Saint-Gall (Suisse) avec un chrono de 30 minutes et 21 secondes. Les autres Algériens engagés dans la course masculine, à savoir Takieddine Hedeili, Amar Dahmane, Mansour Zengli et Anis Benstiti ont terminé, respectivement, 7e, 22e, 23e et 26e. Au classement par équipes messieurs, l’Algérie termine au pied du podium avec 53 points, derrière l’Afrique du Sud (1re, 33 pts), le Japon (2e, 35 pts) et le Maroc (3e, 40 pts).



Lire l’article depuis sa source: lexpressiondz.com

Commentaires

commentaires