Une première pour la ville d’Adrar, chef-lieu de la plus grande wilaya d’Algérie, qui a désormais l’honneur d’avoir…enfin, un représentant dans une sélection nationale de football, plus précisément au sein de la sélection U21.
Le jeune Riyane Akacem (19 ans), défenseur central du CRB Adrar, aura l’insigne honneur de représenter Adrar et tout le Grand Sud algérien en sélection, en étant le premier jeune de l’extrême Sud à recevoir une convocation en sélection, lui qui prend part, depuis samedi dernier, à un stage de l’EN U21, à Blida, sous la conduite du directeur des équipes nationales (DEN), Boualem Charef.

Contacté, le jeune défenseur ne cachera pas sa joie et surtout le grand honneur que lui procure cette convocation. «Je suis aux anges et je n’arrive toujours pas à réaliser que je suis en ce moment en stage avec la sélection nationale. C’est un honneur pour moi, surtout que je suis le premier joueur de l’extrême sud algérien à figurer dans une sélection. Il est vrai qu’il ne s’agit là que d’un stage de l’EN U21, mais cela me motive à gagner ma place et représenter dignement ma ville, Adrar et tout le Grand Sud algérien», nous dira le jeune Riyane.

Il faut savoir que le joueur a été choisi par Boualem Charef, le DEN et premier responsable de l’EN U21, en le remarquant à la fin du mois d’avril  dernier, lors d’un tournoi de présélection organisé par le DEN, à Mecheria, pour les jeunes du Grand Sud. Sur près de 100 jeunes ayant pris part à ce tournoi de présélection, avec la participation de clubs d’Adrar, Béchar et Tindouf, seul Akacem a été choisi, lui qui a subjugué par ses qualités athlétiques et défensives Boualem Charef.

Riyane Akacem et malgré le fait qu’il vient à peine de boucler ses 19 ans, nous a encore plus épaté par son parcours. Et pour cause : à son âge, Riyane a évolué cette saison avec les seniors du CRBA, s’imposant même comme titulaire indiscutable. «J’ai en effet disputé 25 matchs en équipe seniors cette saison, en tant que titulaire et j’ai même terminé comme meilleur buteur de mon équipe avec 8 réalisations.»

Un parcours des plus prometteurs pour ce jeune défenseur, qui ambitionne de décrocher une place en sélection, et d’avoir l’insigne honneur de représenter l’Algérie lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019) des Espoirs (U23), et de décrocher avec elle une deuxième participation de suite aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. Il faut savoir en fait que cette sélection des U21 qu’est en train de monter Boualem Charef et son staff entre dans le cadre de la construction d’une EN Espoirs, qui prendra part à la prochaine CAN-U23 en Egypte, qualificative pour les JO-2020 de Tokyo.

Une motivation de plus pour le jeune Akacem. «C’est un rêve de porter le maillot de l’ES. Je suis très ambitieux et je sais que je parviendrai à m’imposer. Je travaillerai dur pour réussir. Je suis le premier joueur d’Adrar en sélection, et je veux que cette première ne s’arrêtera pas juste à une seule convocation. Je compte bien m’imposer et être présent à la CAN U23 et aux JO de 2022», souhaite le jeune défenseur.

En attendant de voir se réaliser ce rêve avec la sélection, en devenant le premier joueur d’Adrar et de tout le Grand Sud algérien à porter le maillot national, Riyane Akacem aspire dans un avenir proche à rejoindre un club ambitieux en championnat professionnel. Une ambition légitime, d’autant plus qu’il a été encouragé dans ce sens par le staff technique de l’EN U21, à l’occasion du stage avec la sélection, qui a pris fin hier.



Lire l’article depuis sa source: elwatan.com

Commentaires

commentaires