Ce concours a regroupé 14 candidates issues des communes de Larbaâ Nath Irathen, Aït Agouacha, Irdjen, Aït Oumalou et Tizi Rached.
La jeune lycéenne Sadia Chabane, 19 ans, originaire du village Aït Freh, a été élue Miss Nath Irathen, à l’issue de la 3e édition d’un concours de beauté organisé, samedi, à la salle de cinéma Afrique du chef-lieu de daïra de Larbaâ Nath Irathen, dans la wilaya de Tizi Ouzou.
Les membres du jury, composé, entre autres, de Nadir Guendouli, connu dans l’organisation de ce genre d’événements, ont également choisi, comme 1re dauphine, Lisa Mekdoud, d’Aït Oumalou et étudiante en 2e année à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou.

La troisième place de ce concours est revenue à Ouerdia Mahiouz, aide-soignante stagiaire, tandis que  Lynda Belkacemi,  élève en 1re A.S,  a occupé la quatrième loge.  Notons aussi que cette activité, organisée par Sabrina Ziane-Chaouche, en partenariat avec l’association culturelle Ibtourene, a suscité un engouement remarquable dans la région, et ce, en raison, notamment du nombre important  de personnes qui ont assisté au défilé des 14 candidates en lice pour décrocher la couronne de Miss Nath Irathen. La journée était également pleine d’animation, avec des artistes et comédiens qui ont égayé l’assistance durant plus de trois heures.

La coqueluche  de la jeune génération, Cylia Ould Mohand, a, d’ailleurs, agrémenté l’événement par de belles productions. Il en est de même pour une autre étoile montante de la chanson kabyle, en l’occurrence Melissa Sekhi, qui a interprété des chansons envoûtantes. «Le concours a enregistré une réussite, surtout qu’il a permis à nos filles de découvrir le monde de la mode.  La sélection des candidates était vraiment rude, car, nous avons pris en considération plusieurs critères, comme le niveau d’études et de culture générale.

Nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont aidés pour la réussite de ce concours qui a regroupé les candidates issues des différentes régions d’Ath Irathen, à savoir les communes  de Larbaâ Nath Irathen, Aït Agouacha, Irdjen, Aït Oumalou et Tizi Rached», nous a déclaré  Madame Ziane-Chaouche. Rappelons enfin que  Leticia Arad , du village Adni,  avait remporté la couronne de la précédente  édition.



Lire l’article depuis sa source: elwatan.com

Commentaires

commentaires