Le jeune sprinteur Slimane Moula (19 ans), natif de Draâ Benkhedda (wilaya de Tizi Ouzou), a confirmé son talent en remportant hier à Jesolo, en Italie, à l’occasion des 3es Championnats méditerranéens d’athlétisme U23, la médaille de bronze sur 400 m avec à la clé une grosse performance (45’’96).

Ce chrono de pointure mondiale constitue le nouveau record national qui appartenait à Amar Hecini, en 46’’08, depuis 1990 à Plovdiv (Bulgarie). Moula, qui se prépare sur la piste d’athlétisme de Tizi Ouzou, a réalisé au passage le meilleur chrono algérien de l’année. Incroyable mais vrai, malgré son grand potentiel et son record 46’’73 qu’il avait signé avant le rendez-vous méditerranéen, Moula (junior 1re année) n’a pas été sélectionné dans l’équipe algérienne du relais 4×400 m qui va prendre part aux Jeux méditerranéens.

La question reste posée : est-ce que la Fédération algérienne d’athlétisme va revenir sur sa décision et sélectionner Moula pour les JM-2018 ? Ce ne serait que justice vis-à-vis de l’athlète de Draâ Benkhedda. En effet, si Moula a brillé de fort belle manière en Italie, en offrant l’unique médaille à l’Algérie, les autres sont passés à côté, à l’image de Takieddine Hedeilli qui a abandonné sur 1500 m et de Mohamed-Mahdi Zekraoui dans les épreuves du 100 et du 200 m. Les deux athlètes se sont préparés plusieurs semaines aux Etats-Unis. Au final, la participation algérienne s’est réduite au seul exploit de Moula et a été marquée par des abandons en série.



Lire l’article depuis sa source: elwatan.com

Commentaires

commentaires